Chômage: des nouvelles règles à prendre en compte

Publié le : 23/10/2009 23 octobre oct. 2009

Les demandeurs d'emploi ont de nouveaux droits, mais également de nouveaux devoirs, notamment ne pas refuser plus de deux offres d'emploi "raisonnables".

Le devoir de ne pas refuser plus de deux offres d'emploi "raisonnables"Dorénavant les demandeurs d'emploi ont de nouveaux droits, mais également de nouveaux devoirs, notamment ne pas refuser plus de deux offres d'emploi "raisonnables", bien évidemment ce mot raisonnable a fait couler beaucoup d'encre et il est difficile d'en appréhender la réalité.

On peut néanmoins dire que sont raisonnables les offres qui correspondent le plus exactement à votre qualification et à vos attentes, notamment par rapport à votre fonction, vos revenus antérieurs.

C'est un conseiller de l'A.N.P.E. qui définit ces offres lors d'un premier entretien que vous aurez avec lui.

Votre salaire devra être au moins équivalent à 95 % du salaire antérieur après trois mois de chômage, à 85 % après six mois et au moins égale à l'allocation de chômage perçue après un an.

Dans la situation du lieu de travail, il faut qu'il soit au maximum à 30 kilomètres de votre logement ou à une heure au maximum par trajet.

Les durées de trois et six mois n'incluent pas les éventuels temps de formation.

Si des offres qualifiées de véritablement raisonnables sont refusées par vous à deux reprises, cela peut constituer un motif de radiation de la liste des demandeurs d'emploi pendant une durée de deux mois, période au cours de laquelle vous pourrez faire appel à un médiateur du service public.

Il n'y a aucune sanction lorsqu'il n'existe pas de refus, notamment lorsque vous ne vous êtes pas vu proposer d'offres raisonnables par l'A.N.P.E.

Par contre la Loi prévoit également comme motif de radiation, "la non justification de l'accomplissement d'actes positifs et répétés en vue de retrouver un emploi, de créer ou de reprendre une entreprise".

Il vous est donc vivement conseiller de rechercher activement un emploi et de garder les traces de ces démarches.

Les personnes âgées de plus de 57 ans ½ ne sont désormais plus dispensées de recherches d'emploi, mais cette suppression sera progressive d'ici 2012.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 76 77 78 79 80 81 82 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.