Compte courant d'associé

Limites au remboursement du compte courant d’associé

Publié le : 25/03/2022 25 mars mars 03 2022

D’une manière générale, l’avance en compte courant d’associé est considérée comme un instrument de financement extra-bancaire.

Mais qu’en est-il lorsque l’associé souhaite se voir remboursé sans délai son compte courant d’associé ?

Le principe juridique est simple : L’associé est en droit de réclamer, à tout moment, le remboursement de son compte courant d’associé, ce qui peut alors évidemment fragiliser la situation financière de la société.

Les modalités de remboursement du compte courant doivent donc être précisées dans les statuts ou dans une convention passée entre l’associé prêteur et la société.

Il est donc conseillé de prévoir, dans une convention de compte courant, que les fonds en compte courant ne pourront être retirés qu’après un certain délai de préavis.

En dehors de toute convention, il existe peu de possibilités de s’opposer, au remboursement du compte courant d’associé au profit de celui qui en demande le retrait.

Toutefois certaines Cours d’Appel décident, parfois, que l’exigence brutale du remboursement du montant de son compte courant par un associé tend à une rupture de l’équilibre existant entre les apports en compte courant de chacun des associés.

Par conséquent, certaines décision de Cour d’Appels jugent, pour rejeter une telle demande, que le remboursement d’un compte courant d’associé peut être analysée comme une demande manifestement contraire à l’intérêt social de la Société.

Prenons l’exemple dans lequel une Société a bénéficié pendant de nombreuses années d’apports en compte courant par les associés de manière égalitaire par chaque associé.

Si l’un des associés demande le remboursement de son compte courant, les tribunaux pourraient s’y opposer au motif que cette demande de remboursement romprait le pacte social et serait ainsi contraire à l’esprit de société.

Cette analyse se fait évidemment au regard de la situation financière de la société et de l’égalité qui a pu préexister dans le cadre des apports en compte courant, entre associés.

C’est donc une limite au remboursement du compte courant.

Dans un Arrêt rendu par la Cour de cassation le 20 octobre 2021, la Cour suprême a jugé qu’un remboursement brutal de compte courant peut être analysé comme une faute de gestion

Dans cette affaire le remboursement du compte courant du gérant était intervenu alors que la société rencontrait déjà des difficultés financières.

Le gérant ne pouvait les ignorer. Par conséquent, en procédant de la sorte, il a réalisé un paiement privilégié au détriment des créanciers de la société et réalisé une faute de gestion.

Cette faute de gestion est sévèrement sanctionnée.

En effet selon les dispositions du code de commerce, lorsque la liquidation judiciaire d'une société fait apparaître une insuffisance d'actif, le tribunal peut, en cas de faute de gestion ayant contribué à cette insuffisance d'actif, décider que le montant de celle-ci sera supporté, en tout ou en partie, par tous les dirigeants de droit ou de fait, ou par certains d'entre eux, ayant contribué à la faute de gestion..
Gare donc aux remboursement  de comptes courant qui pourraient constituer des fautes de gestion aux lourdes conséquences financières


Cet article n'engage que son auteur.

 

Auteur

alexis GAUCHER-PIOLA Alexis
Avocat Associé
Alexis GAUCHER-PIOLA
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK