Paris et Tripoli signent des accords nucléaires

Publié le : 26/07/2007 26 juillet Juil. 2007
Le président de la république Nicolas Sarkozy a débuté mercredi sa tournée africaine. Première étape : la Libye. Un voyage officiel d’une journée, destiné à montrer que les relations diplomatiques entre la Libye et l'Union Européenne sont en train de se normaliser.

Bernard Kouchner doit rendre des comptesAprès s’être entretenu avec le numéro un de la Libye Mouammar Kadhafi, Nicolas Sarkozy a défendu l'idée selon laquelle les pays arabes devraient avoir accès au nucléaire civil, à condition qu'ils respectent les règles internationales. Une petite allusion à l’Iran, accusé de ne pas respecter les règles internationales en matière de non prolifération nucléaire. Paris et Tripoli envisagent ainsi de coopérer dans la construction d'un réacteur nucléaire civil. « L'objectif est de coopérer en vue de l'installation en Libye d'un réacteur nucléaire pour fournir de l'eau potable à partir d'eau de mer dessalée », a expliqué le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant. Ce sont le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner et son homologue libyen Abderrahmane Chalgham qui ont paraphé le texte en question. Le PS a immédiatement réagi. Lors de la séance d’examen de la loi sur l’autonomie des universités, Jean-Marc Ayrault, président du groupe Socialiste, Radical et Citoyen à l'Assemblée nationale, osant un hors-sujet, a demandé à ce que le ministre des affaires étrangères s’explique sur les détails de ces tractations. « Les conditions – les concessions – exigées par M. Kadhafi, que l’on veut, paraît-il, réintégrer dans la communauté internationale comme n’importe quel dirigeant d’un État démocratique, s’est-il inquiété, ne sont pas connues, alors que, sans doute, elles ne sont pas sans conséquences ». Or, a-t-il conclu, « dans une démocratie, il faut rendre des comptes ». Le gouvernement en a pris note : Bernard Kouchner sera auditionné mardi 31 juillet par la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.