Entrée en vigueur du Traité de Lisbonne

Publié le : 02/12/2009 02 décembre déc. 12 2009

Après une longue gestation, le traité de Lisbonne est finalement entré en vigueur le 1er décembre 2009.

Le Traité de LisbonneLe Traité de Lisbonne instaure des changements institutionnels importants, qui visent à simplifier le processus décisionnel et à donner plus de poids à l'Union européenne sur la scène internationale.

Succédant au traité de Nice, le Traité de Lisbonne modifie les Traités de Rome qui institue la communauté européenne et, celui de Maastricht constitutif de l'Union européenne.

Le Traité de Lisbonne a pour ambition de faire mieux fonctionner une Europe aujourd'hui élargie de manière plus simplifiée avec la création de nouveaux postes, le renforcement des pouvoirs du Parlement, seule institution élue par les citoyens, la mise en place d'un système de vote et la possibilité pour les Etats de quitter l'Union.

La création du poste de président permanent du Conseil européen, confié à l'ancien chef du gouvernement belge, Herman Van Rompuy, et celui de haut représentant aux Affaires étrangères de l'UE, attribué à la britannique Catherine Ashton, constituent la principale innovation du traité.

Par ailleurs, au niveau de la procédure des votes, le Traité de Lisbonne supprime les possibilités de véto au niveau national en introduisant des décisions à la majorité qualifiée dans une quarantaine de domaines dont la coopération judiciaire et policière.

Cependant, pour la politique étrangère, la fiscalité, la politique sociale et la révision des traités, l'unanimité reste la règle.

Les citoyens de l'Union européenne peuvent bénéficier de nouveaux droits, car le Traité de Lisbonne a prévu un mécanisme d'initiative populaire, selon lequel, un texte signé par un million de citoyens peut «inviter la Commission européenne à soumettre une proposition législative. Il introduit également la possibilité pour un pays de quitter l'Union dans des conditions à négocier avec ses partenaires».

Pour aller plus loinVoir notre précédent actualité sur Le Traité de Lisbonne signé par le président tchèque.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.