Le contrat d’entraide viticole

Le contrat d’entraide viticole

Publié le : 20/01/2015 20 janvier janv. 01 2015

Historiquement, les viticulteurs voisins, ou non, ont toujours eu besoin, à un moment ou à un autre, d’avoir recours à l’entraide.Dans ces circonstances, la loi a prévu un mécanisme de solidarité permettant de faire face aux difficultés de toutes sortes : Il s’agit du contrat d’entraide.
L’entraide est, en quelques sortes, un échange de services agricoles entre viticulteurs.


Ce contrat d’entraide est, essentiellement, gratuit et doit comporter une réciprocité.
S’il n’y a pas de réciprocité dans l’entraide entre voisins, le contrat pourrait être requalifié de contrat de travail, ou encore de contrat d’entreprise, avec les conséquences financières, d’une part, et fiscales, d’autre part, de cette requalification.


Selon l’article L325-1 du Code Rural et de la pêche maritime, l’entraide est réalisée entre viticulteurs par des échanges de services en travail et en moyens d’exploitation.

Elle peut être occasionnelle, temporaire ou intervenir d’une manière régulière.

L’entraide est un contrat à titre gratuit même lorsque le bénéficiaire rembourse au prestataire tout ou partie des frais engagés par ce dernier.


En matière viticole, le contrat n’est pas nécessairement écrit.
Il peut donc être verbal sans autre formalité.

Les prestations qui sont réalisées dans le cadre de l’entraide ne peuvent être assujetties ni à la TVA, ni à la contribution économique territoriale.

Elles ne peuvent donner lieu à prélèvement sur les salaires ni à perception de cotisations sociales.


Sur le plan de la responsabilité civile professionnelle et en terme de responsabilité au regard des accidents du travail, le prestataire reste, seul, responsable.
Dans l’hypothèse où celui qui apporte une entraide à son voisin cause des dommages avec son propre matériel, il devra en assumer les conséquences ; son assureur prendra, bien entendu, en charge les conséquences de ce sinistre s’il est régulièrement assuré.
Par précaution, celui qui apportera son entraide devra, préalablement, vérifier auprès de sa compagnie d’assurances que cette activité d’entraide est bien garantie par la police d’assurances.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Kostakostov- Fotolia.com

Auteur

GAUCHER-PIOLA Alexis
Avocat Associé
Alexis GAUCHER-PIOLA
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.