La lettre recommandée électronique (LRE)

La lettre recommandée électronique (LRE)

Publié le : 22/02/2011 22 février févr. 02 2011

Selon un décret paru le 02 Février 2011, il est désormais possible d'envoyer pour la conclusion ou l'exécution d'un contrat, une lettre recommandée avec ou sans accusé de réception par voie électronique (LRE).

L'envoi d'une lettre recommandée par courrier électronique pour la conclusion d'un contrat
Selon un décret paru le 02 Février 2011 (décret n°2011-144), il est désormais possible d'envoyer pour la conclusion ou l'exécution d'un contrat, une lettre recommandée avec ou sans accusé de réception par voie électronique (LRE).

Cette lettre doit être acheminée par un tiers (La Poste, par exemple, assure ce service électronique).

En pratique, lors du dépôt d'une lettre recommandée électronique, l'expéditeur doit indiquer un certain nombre d'informations et notamment : son nom, prénom ou sa raison sociale, son adresse e-mail et son adresse postale, de même que le nom le prénom ou la raison sociale, adresse e-mail et postale du destinataire...

Le tiers transmet ensuite à l'expéditeur une preuve du dépôt et informe le destinataire, par courrier électronique, qu'une lettre recommandée va lui être envoyée et qu'il a la possibilité dans un délai de 15 jours de l'accepter ou de la refuser.

A ce stade, tout comme pour une lettre recommandée « classique », le destinataire n'est pas informé de l'identité de l'expéditeur de la lettre.

Une fois acceptée, le tiers chargé de l'envoi, transmet la lettre par courrier électronique au destinataire et conserve pendant un an la preuve de cet envoi. Ces informations seront accessibles par l'expéditeur sur simple demande.


Attention : si le destinataire n'est pas un professionnel, il doit préalablement avoir accepté l'usage de ce procédé ou avoir sollicité ce type d'envoi. Dans ce cas, l'accord du destinataire devra apparaître sur la demande de LRE. En revanche, le destinataire professionnel n'a pas la faculté d'accepter ou non l'envoi d'une LRE.


A retenir :
- la lettre recommandée par voie électronique doit être acheminée par un tiers,
- si le destinataire n'est pas un professionnel, il doit avoir accepté préalablement l'usage de ce procédé ou avoir sollicité ce type d'envoi,
- La lettre recommandée par voie électronique ne peut être utilisée que pour la conclusion ou l'exécution d'un contrat et non, a priori, pour la rupture d'un contrat, sauf appréciation différente des juridictions (En droit du travail, Il ne sera donc pas conseillé, pour l'instant, d'envoyer une lettre de licenciement par voie électronique).



L'auteur de l'article:

Bertrand WAMBEKE, Avocat à Lille.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.