Privation des droits de vote d'actionnaires par le bureau de l'assemblée dans une SA

Privation des droits de vote d'actionnaires par le bureau de l'assemblée dans une SA

Publié le : 10/10/2012 10 octobre oct. 10 2012

Le bureau de l'Assemblée considère qu'une action de concert existe entre une société SACYR qui détient 33,32% du capital social et plusieurs autres actionnaires.

Société anonyme: privation des droits de vote d'actionnaires par le bureau de l'assembléeAucun texte n'attribue au bureau de l'assemblée le pouvoir de priver des actionnaires de leurs droits de vote au motif qu'ils n'auraient pas satisfait à l'obligation de notifier le franchissement d'un seuil de participation dés lors que l'existence de l'action de concert d'où résulterait cette obligation est contestée.

Cour de cassation, Chambre commerciale, 15 mai 2012, pourvoi n°10-23389




Cette décision concerne des difficultés relatives à un litige entre actionnaires de la Société EIFFAGE.

Le 18 avril 2007, l'assemblée générale mixte de la Société EIFFAGE se réunit.

Le bureau de l'Assemblée considère qu'une action de concert existe entre une société SACYR qui détient 33,32% du capital social et plusieurs autres actionnaires.

Le bureau de l'assemblée a alors décidé la privation des droits de vote pour ces actionnaires au-delà de 33,33% du capital.

Les actionnaires en cause, évidemment furieux de se voir privés de leur droit de vote par une décision du bureau de l'assemblée, décident de contester cette décision.

La Cour d'appel de Versailles a ordonné l'annulation de la décision d bureau d'assemblée par un arrêt du 10 juin 2010.

EIFFAGE estimait que le bureau de l'assemblée avait le pouvoir et le devoir de contrôler l'exercice du droit de vote et pouvait donc appliquer la sanction prévue à l'article L233-14 al. 1 du code de commerce.

La Cour de cassation répond qu'aucun « texte n'attribue au bureau de l'assemblée le pouvoir de priver des actionnaires de leurs droits de vote au motif qu'ils n'auraient pas satisfait à l'obligation de notifier le franchissement d'un seuil de participation dés lors que l'existence de l'action de concert d'où résulterait cette obligation est contestée ».





Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © KonstantinosKokkinis - Fotolia.com

Auteur

VIBERT Olivier
Avocat Associé
IFL-AVOCATS
PARIS (75)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.