Nouveautés pour les restaurants, les débits de boissons, et les entrepreneurs de spectacle

Nouveautés pour les restaurants, les débits de boissons, et les entrepreneurs de spectacle

Publié le : 13/04/2011 13 avril avr. 2011

A partir du 1er juin 2011, les débits de boissons et les restaurants proposant des boissons sans alcool n’auront plus à demander la "Licence I". La loi du 22 mars 2011 supprime cette licence.

Simplification des formalités conditionnant l’accès à des activités de services



La loi du 22 mars 2011 portant diverses dispositions d’adaptation de la législation au droit de l’Union européenne en matière de santé, de travail et de communications électronique, a été publiée au Journal Officiel du 23 mars 2011.

L'article 1er de la loi transpose, pour les débits de boissons, la directive 2006/123/CE du Parlement européen et du Conseil du 12 décembre 2006 relative aux services dans le marché intérieur. La directive « Services » du 12 décembre 2006 impose aux États membres de l’Union européenne de simplifier les formalités conditionnant l’accès à des activités de services.

Le nouveau dispositif n’entrera en vigueur qu’à compter du 1er juin 2011:

A partir du 1er juin 2011, les débits de boissons à emporter et les restaurants proposant des boissons sans alcool n’auront plus à demander la "Licence I". La loi supprime cette licence.

Egalement, ils seront tenus de faire une déclaration administrative auprès des services de la préfecture de police ou de la mairie (auparavant, cette déclaration se faisait auprès des services des Douanes).
La déclaration doit être effectuée au moins quinze jours avant l’ouverture de l’établissement.
Elle donne lieu à la délivrance immédiate et gratuite d’un récépissé qui vaut licence.

La loi prévoit une sanction de 3 750 euros en cas de non-respect de la déclaration administrative préalable.

Les personnes ayant ouvert un restaurant ou un débit de boissons à emporter entre le 30 décembre 2010 et le 1er juin 2011 disposeront d’un délai de deux mois pour régulariser leur situation.

La loi du 22 mars 2011 prévoit également pour l'entrepreneur de spectacles vivants établi dans un Etat membre de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen, la possibilité d'exercer son activité en France de façon temporaire et occasionnelle après une simple déclaration préalable.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.