Adoption d'un nouveau Règlement sur les boissons spiritueuses

Publié le : 20/12/2007 20 décembre Déc. 2007
Le Conseil et le Parlement européen ont adopté le nouveau règlement relatif aux boissons spiritueuses.

Réglement européenLes ministres de l'Agriculture de l'Union européenne sont parvenus, le 17 décembre 2007, à dégager un accord politique sur le nouveau Règlement relatif aux boissons spiritueuses.

"La nouvelle réglementation clarifie la législation européenne sur les boissons spiritueuses" souligne Bruxelles.

Le nouveau Règlement définit clairement toutes les boissons spiritueuses et devrait aider les producteurs à commercialiser leurs produits tout en apportant une plus grande lisibilité pour les consommateurs.
Il préservera la renommée acquise par les boissons spiritueuses tant dans l'UE que sur le marché mondial en tenant compte des méthodes de production traditionnelles. Le Règlement reprend les dispositions de l'accord relatif aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce ("accord TRIPS") et de l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce qui font partie intégrante de l'accord instituant l'Organisation mondiale du commerce.

L'un des principaux désaccords réglé par l'adoption de cet accord concerne la vodka;
Si sa définition ne change pas, elle se trouve désormais soumise à de nouvelles règles d'étiquetage."A l'avenir, explique Bruxelles, la vodka obtenue à partir de céréales ou de pommes de terre sera étiquetée simplement comme vodka". Pour les autres "vodkas", devront être mentionnés sur la bouteille les ingrédients utilisés, comme la molasse de betterave, précédés de "produit à partir de".

Dans un communiqué, Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l'agriculture et du développement rural, estime que "le nouveau règlement contribuera au succès de nos producteurs et rendra les choses plus claires pour les consommateurs".

La France fait partie des pays producteurs et exportateurs de vodka en Europe. En 2006, les exportations ont largement progressé, de 30% en volume et de 118% en valeur, selon la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux.

D'après l'Union Européenne, les ventes de vodka s'élèvent à 4,5 milliards de litres. Au sein de l'UE, les plus gros producteurs, et plus gros consommateurs, sont la Pologne, les pays scandinaves et les pays baltes pour 70% de la production et 64% de la consommation.

Liens- Parlement européen.

- Portail de l'Union Européenne.

- Définition des boissons spiritueuses au sens européen.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.