Principe d'égalité entre les hommes et les femmes exerçant une activité indépendante

Principe d'égalité entre les hommes et les femmes exerçant une activité indépendante

Publié le : 05/08/2010 05 août août 08 2010

Une directive européenne relative à l'application du principe d'égalité de traitement entre les hommes et les femmes exerçant une activité indépendante vient d'être publiée.

Travailleurs indépendants et égalité hommes femmes
La directive 2001/41/UE du Parlement européen et du Conseil du 7 juillet 2010 concernant l'application du principe de l'égalité de traitement entre hommes et femmes exerçant une activité indépendante, et abrogeant la directive 86/613/CEE du Conseil, a été publiée au Journal officiel de l'Union européenne du 15 juillet.

Elle instaure un cadre pour mettre en oeuvre, dans les États membres, le principe de l'égalité de traitement entre hommes et femmes exerçant une activité indépendante ou contribuant à l'exercice d'une telle activité, pour les aspects qui ne sont pas régis par les directives 2006/54/CE et 79/7/CEE.

La directive rappelle que le principe de non-discrimination fondée sur le sexe s'applique au cours de toutes les phases de lancement d'une activité indépendante.

Les travailleurs indépendants représentent 16 % de la population active en Europe, soit plus de 32 millions de personnes.

La directive concerne :

- les travailleurs indépendants, à savoir toute personne exerçant, dans les conditions prévues par le droit national, une activité lucrative pour son propre compte ;

- les conjoints de travailleurs indépendants ou, lorsque ceux-ci sont reconnus par le droit national, les partenaires de vie de travailleurs indépendants non salariés ni associés à l'entreprise, qui participent, de manière habituelle et dans les conditions prévues par le droit national, à l'activité du travailleur indépendant en accomplissant soit les mêmes tâches, soit des tâches complémentaires.


Les Etats membres peuvent maintenir ou adopter des actions positives visant à assurer concrètement la pleine égalité entre les hommes et les femmes, dans le but, par exemple, de promouvoir l'entrepreneuriat au féminin.

Ils doivent prendre les mesures nécessaires, afin que les conjoints ou partenaires de vie reconnus par le droit national, qui participent habituellement à l'activité de l'entreprise, bénéficient d'une protection sociale.

Les femmes chefs d'entreprises doivent pouvoir bénéficier d'une allocation de maternité leur permettant d'interrompre leur activité professionnelle pendant au moins 14 semaines.


Les Etats membres ont deux ans, soit jusqu'au 5 août 2012, pour adopter les textes permettant de se conformer à ces nouvelles règles.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 70 71 72 73 74 75 76 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.