Placement de produit: le CSA adopte un projet de délibération

Publié le : 17/12/2009 17 décembre Déc. 2009
Le placement de produit sera autorisé dans les films, les téléfilms et les vidéoclips. Le CSA exclut dans un premier temps, les émissions de flux.

Pas de placement de produit dans les émissions de fluxLa loi sur l'audiovisuel du 5 mars 2009 transpose en droit français la directive européenne sur les services audiovisuels, adoptée en 2007. Ce texte autorise le placement de produits sauf dans les journaux télévisés, les magazines d'actualité et les émissions pour enfant. Sachant que chaque Etat peut opter pour une législation plus restrictive.

La loi a confié au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) la tâche de définir le cadre réglementaire français.


Qu'est-ce que le placement-produit?
Le placement de produit consiste à montrer dans un programme un produit, un service ou une marque, moyennant un paiement ou une autre contrepartie de l'annonceur.
En quête de moyens de publicité alternatifs, les marques s'associent à la télévision afin que leurs produits y soient visibles. Cet outil de promotion est très développé outre-Atlantique.

Le CSA s'est réuni mardi 15 décembre pour définir les modalités du "placement de produits" dans les programmes:
Le placement de produit sera autorisé à partir de fin janvier 2010 dans les films, les téléfilms et les vidéoclips.
L'autorité exclut ainsi, dans un premier temps, les émissions de flux, donc les émissions de divertissement.

Le placement de produit sera strictement encadré: « L'apparition d'un pictogramme au début d'une émission, après chaque interruption publicitaire et pendant le générique de fin, informera les téléspectateurs de l'existence d'un placement de produit », explique l'autorité qui précise que cette nouvelle signalétique fera l'objet d'une communication avant chaque début de programme pendant les deux premiers mois de son utilisation.
Et, les produits dont la publicité est interdite ou encadrée pour des raisons de santé ou de sécurité publique ne pourront faire l'objet d'un placement, notamment l'alcool, le tabac, les médicaments et les armes à feu

Pour l'instant, le CSA n'a adopté qu'un projet de délibération. Il entend le soumettre aux chaînes pour une adoption définitive fin janvier 2010.
Enfin, le CSA indique qu'il évaluera, en 2012, la nécessité de faire « évoluer » cette nouvelle réglementation.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 69 70 71 72 73 74 75 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.