Le principe de précaution, au coeur d'un conflit de juges...

Publié le : 19/01/2010 19 janvier Janv. 2010
Le principe de précaution a été introduit par la loi du 02.02.1995 dans le Code Rural, puis en 2000, dans le Code de l’Environnement, nouvellement créé, aux côtés des autres principes directeurs du Droit de l’Environnement.

Grenelle de l'Environnement: quels bâtisseurs pour demain? Entretiens de la Citadelle 2009« L’absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l’adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l’environnement à un coût économiquement acceptable »

Le principe de précaution (PP) a été introduit en droit français par la loi du 02.02.1995 (loi Barnier) d’abord dans le Code Rural (article L 200-1), puis en 2000, à l’article L 110-1 du Code de l’Environnement, nouvellement créé, aux côtés des autres principes directeurs du Droit de l’Environnement destinés à encadrer la protection du patrimoine commun et le développement durable : principes de prévention (la frontière est parfois délicate), pollueur-payeur, participation.

La Charte de l’Environnement (2004), adoptée par la loi constitutionnelle du 01.03.2005, coïncide avec l’essor du PP dans le contentieux.

L’invocabilité directe des normes constitutionnelles est consacrée par le Conseil d’Etat (CE Ass. 03.10.2008 Commune d’Annecy - également : Cons. Const. 19.06.2008 n° 2008-564 DC. Pour le PP, déjà admis implicitement par des décisions antérieures : CE 25.09.1998 Greenpeace France n° 194348 ; CE 04.08.2006 Crilan, ass. « Sortir du nucléaire » n° 254948, CE 09.10.2002, Gaucho, n° 233876 ; CE 31.03.2004, UNAF , n°254637, …)

Il convient ici de rappeler la nouvelle possibilité de soulever l’inconstitutionnalité d’une norme inférieure (loi juillet 2008, projet de loi organique 2009) qui ouvre de nouvelles perspectives procédurales.

D’ores et déjà, on assiste à une extension du champ d’application du PP au delà des risques au seul environnement : santé publique, sécurité, consommation, invoqué aussi en droit pénal, droit de la famille, …

Victime de son succès, le PP s’est vu menacé par la Commission pour la libération de la croissance (rapport ATTALI) qui préconisait son retrait de la constitution (refusé par le président de la république) ….

Bien plus qu’une simple norme juridique, le PP a une dimension philosophique, politique, économique, sociologique, qui l’a placé au centre de débats passionnés, opposant scientifiques et juristes, libéraux et protectionnistes,… (sur ce point, voir notamment : www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_vanneuville.pdf)

Le caractère « vague et imprécis » du PP laisse au juge une grande marge d’appréciation et de manœuvre … La place ainsi ménagée, selon les approches, à l’arbitraire ou à la sagesse du juge, a permis de dégager deux courants distincts.

L’examen de la jurisprudence conduit en effet au constat suivant :

- invocation de plus en plus fréquente du PP par les parties : tour à tour, outil d’attaque, de défense, ou instrument de réparation – recours à la théorie du trouble excessif de voisinage, article 8 de la CEDH , …

- divergence de vues entre ordre judiciaire et ordre administratif.

Si pour le juge administratif le principe de précaution doit rester un principe « d’action », accompagnant la décision administrative, sans la brider, le juge judiciaire, quant à lui, a entraîné le principe de précaution sur le terrain de la responsabilité civile, où il n’était manifestement pas attendu …

De sévères critiques s’en sont suivies, amenant Monsieur Christian Gabolde, Conseiller d’Etat à conclure en ces termes : « le discernement, première qualité du juge, doit donc l’inciter à être prudent et à n’appliquer le principe de précaution … qu’avec précaution . »





Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

CHARLES-NEVEU Brigitte
Avocat Associé
NEVEU, CHARLES & ASSOCIES
NICE (06)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 68 69 70 71 72 73 74 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.