La despécialisation du bail commercial

La despécialisation du bail commercial

Publié le : 10/03/2015 10 mars mars 03 2015

Le locataire se doit de respecter la destination des locaux loués telle qu'elle figure dans le bail. Il ne peut y déroger qu'avec l'accord du bailleur. L'usage ne l'exonère pas de cette obligation. L'existence d'une clause spécifiant une activité tout commerce lui permet cependant d'exercer l'activité de son choix.La clause de spécialisation ne peut interdire au locataire de demander l'autorisation de changer son activité suivant la procédure dite de déspécialisation telle qu'elle est prévue par le code de commerce.

La déspécialisation peut être partielle c'est-à-dire autoriser l'adjonction d'activités connexes ou complémentaires (1) ou elle peut être plénière c'est-à-dire consister en un changement complet de l'activité (2).



Pour être connexe ou complémentaire l'activité doit être d'une nature, d'un mode d'exploitation, avoir une clientèle, présentant ces caractéristiques.

Le locataire doit faire connaître ses intentions au bailleur par acte extrajudiciaire (acte d'huissier). Le bailleur a alors deux mois pour contester. L'absence de réaction du bailleur dans ce délai vaut accord. Mais tant que le locataire n'a pas l'autorisation soit du bailleur, soit du juge, il ne peut s'adjoindre cette nouvelle activité.

Si le bailleur conteste le juge peut être saisi par la partie la plus diligente. Mais il ne peut refuser que dans le cas où la nouvelle activité n'est pas connexe ou complémentaire à celle indiquée lors de la conclusion du bail.

En cas de modification de l'activité le bailleur peut prétendre à une augmentation du loyer lors de la première révision triennale à venir si cela se justifie par une meilleure commercialité. Il peut encore prétendre à une indemnité si la valeur de son patrimoine à a en souffrir.



Le locataire peut être autorisé à exercer une nouvelle activité non stipulée au bail, en raison de la conjoncture économique et des nécessités de l'organisation rationnelle de la distribution (exigences cumulatives) dans le secteur. Cette activité doit être compatible avec la destination de l'immeuble.

Le locataire doit demander l'autorisation préalable au bailleur par acte extrajudiciaire. Et il doit notifier cette demande aux créanciers inscrits de la même façon.

Le bailleur dispose d'un délai d'un mois pour avertir ceux de ses autres locataires qui bénéficieraient d'une clause de non-concurrence directement concernée par la nouvelle activité.

Le bailleur a encore un délai de trois mois pour signifier par acte extrajudiciaire sa réponse au locataire. A défaut il accepte le changement.

En cas de refus du bailleur, le locataire peut saisir le juge qui peut revenir sur celui-ci s'il n'est pas motivé par un motif sérieux.

En contre partie de la déspécialisation accordée le bailleur peut prétendre à une augmentation du loyer ou/et une indemnité s'il subit un préjudice.

Il est encore possible d'obtenir une modification plénière en cas de départ à la retraite ou d'invalidité du locataire sans modification du loyer.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © herreneck - Fotolia.com

Auteur

DAURIAC Eric
Avocat Associé
DAURIAC, PAULIAT-DEFAYE, BOUCHERLE, MAGNE
LIMOGES (87)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 31 32 33 34 35 36 37 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.