Conseiller municipal intéressé par l'affaire

Conseiller municipal intéressé par l'affaire

Publié le : 03/12/2014 03 décembre déc. 2014

Un conseiller municipal intéressé par l'affaire soumise à délibération ne doit pas y prendre part, à défaut, cette délibération à laquelle il aura pris part sera entachée d'illégalité.Les conseillers municipaux, en leur qualité de membre de l'assemblée municipale, sont appelés à délibérer sur les affaires de la commune et doivent être, par conséquent, informés et peuvent s'exprimer sur tout ce qui touche à ces affaires, dans des conditions leur permettant de remplir pleinement leur mandat (article L. 2121-7 du code général des collectivités territoriales).

Toutefois, un conseiller municipal intéressé par l'affaire soumise à délibération ne doit pas y prendre part, à défaut, cette délibération à laquelle il aura pris part alors qu'il était intéressé à l'affaire, soit en son nom personnel, soit comme mandataire, sera entachée d'illégalité (article L. 2131-11 du code général des collectivités territoriales).

Le Maire doit veiller à la bonne application de ces dispositions avec la difficulté suivante, s'il laisse participer à la délibération un conseiller municipal intéressé à l'affaire, cette dernière pourra être entachée d'illégalité. Mais, inversement, s'il exclut de la délibération un conseiller municipal non intéressé par l'affaire, la délibération pourra également être entachée d'illégalité.

D'où l'intérêt de savoir ce que recouvre la notion "d'intéressement à l'affaire".

La Cour Administrative d'appel de Douai dans une décision du 8 septembre 2014 illustre cette problématique.

En l'espèce, 2 conseillers municipaux ont été écartés des débats à la demande du Maire, lors de l'adoption d'une délibération approuvant le plan local d'urbanisme de la commune, au motif qu'ils étaient intéressés à l'affaire en leur qualité de propriétaire foncier dans la commune ayant formulés lors de l'enquête publique des observations sur les dispositions du plan local d'urbanisme relatives aux zones incluant des terrains leur appartenant.

La Cour a estimé que cette mise à l'écart avait entaché d'illégalité la délibération au motif "qu'il ne ressort pas des pièces du dossier qu'ils auraient eu, de ce seul fait, un intérêt personnel distinct de celui de la généralité des habitants de la commune".

C'est ainsi que la délibération a été annulée alors qu'elle avait été adoptée à l'unanimité des votant et que le vote de ces 2 conseillers municipaux dans un sens ou dans l'autre n'aurait eu aucune influence sur la décision finale.


CAA Douai, 8 septembre 2014, n° 13DA00765



L'auteur de l'article:Xavier HEYMANS, avocat à Bordeaux.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Christophe Fouquin - Fotolia.com

Historique

<< < ... 32 33 34 35 36 37 38 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.