Stages: Geneviève Fioraso souhaite favoriser les stages dès la licence

Publié le : 07/03/2013 07 mars mars 03 2013

La Ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé qu'elle souhaitait que les stages soient réalisés par les étudiants dès la licence et non seulement au niveau du Master.

La limitation de stages à une durée de six mois : un marronnier?Alors qu'aux Etats-Unis nombreux sont les journalistes et les écrivains qui s'appesantissent sur le phénomène des "permaterns", (contraction de "permanent" et "interns") ces jeunes diplômés happés par la spirale des stages, la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso a annoncé qu'elle souhaitait favoriser la réalisation de stages au niveau de la Licence pour les étudiants français.

Selon elle, les stages réalisés au plus tôt permettraient aux étudiants de développer leur accointance avec le monde professionnel et d'affiner leur choix de carrière.

Dans le même temps, Geneviève Fioraso consciente des dévoiements qui résultent de l'utilisation excessive des conventions de stage souhaite instaurer des garde-fous et les limiter dans le temps. Une durée de six mois serait selon elle propice afin de lutter contre les abus. La loi Charpion de 2011 (loi n°2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels) prévoyait déjà que les stages devaient être limités à une durée de six mois, cependant, le Gouvernement précédent n'avait pas voté les décrets d'applications afférents.

Le secteur de la publicité particulièrement friand de ce mode de contrat est ainsi épinglé.

L'augmentation du nombre de jeunes diplômés effectuant de multiples stages faiblement rémunérés a augmenté ces dernières années. Il en a résulté une paupérisation des populations les plus jeunes qui pâtissent du marasme économique et entrent non sans peine sur un marché du travail exsangue.

Le développement des stages dès le début des cursus peut être louable afin de professionnaliser les étudiants. Cependant, si les plus jeunes n'usent qu'avec parcimonie des conventions de stage c'est qu'ils donnent la primauté aux emplois étudiants plus rémunérateurs bien que moins stimulants intellectuellement et ce pour financer leurs études.

Selon Geneviève Fioraso, les stages ne doivent pas être déconnectés des cursus de formation car ils sont complémentaires de ceux-ci. Pourtant, nombreuses sont les universités ou grandes écoles à fournir des conventions pour des formations factices où aucun présentiel n'est requis pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes diplômés.

En Norvège le recours aux stages est sporadique voire quasi-inexistant. Les jeunes diplômés débuteront au bas de l'échelle avant d'atteindre des emplois plus stimulants avec l'âge et l'expérience. Ce pays bercé par le protestantisme en appelle aux préceptes de la méritocratie et facilite peut-être bien plus l'insertion de ses jeunes dans le monde professionnel, bien que les ressources naturelles aidant le taux de chômage y soit moins abyssal qu'en France.



SOURCES:Washingtonians, " The Age of the Permanent Intern", 6 février 2013

Libération, "Nous allons limiter la durée des stages à six mois", 6 mars 2013





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.